U.S. GIRLS In A Poem Unlimited

Sortie le 16 février 2018 en CD/LP/DL

Ecoutez/Commandez

L’année 2017 marque les 10 ans de U.S. Girls, l’entreprise musicale protéiforme de l’artiste pluridisciplinaire Meg Remy. Pour l’occasion, Meg annonce la sortie le 16 février 2018 de son sixième album studio ‘In A Poem Unlimited’ dont les deux premiers extraits et leurs clips sont déjà disponibles.

‘In A Poem Unlimited’ est le second album de U.S. Girls sur 4AD et inclut le titre ‘Mad As Hell’, irrésistible appel au pacifisme dévoilé en octobre dernier. A l’enregistrement, elle a fait appel au collectif instrumental canadien The Cosmic Range et aux arrangements de ses collaborateurs de longue date Maximillian Turnball et Louis Percival.

L’abondance vertigineuse de groove sur cet album, qu’elle a elle-même produit avec son ingénieur du son Steve Chahley, prend le contre-pied des textures poudreuses et minimalistes à base de samples qui définissaient son précédent album ‘Half Free’. On y trouve par exemple du beat disco comme langage de la révolte (‘Mad As Hell’), des progressions funk aux mélodies boudeuses (‘Velvet 4 Sale’ et ‘L-Over’) et des hymnes au synthé d’une rare honnêteté, ‘Rosebud’ et ‘Poem’, qui forment le coeur émotionel de l’album.

‘In A Poem Unlimited’ est un recueil de méditations sombres dont l’atmosphère fait écho à celle, pesante, qui règne autour des actes violents. Plusieurs titres sont des études de caractère de femmes aux prises avec le pouvoir : comment elles y accédent, comment elles l’exercent spirituellement, comment elles tentent de minimiser son usage abusif, etc. Remy se mobilise contre les mensonges publics des leaders politiques et religieux, mais questionne aussi et surtout contre ceux que l’on se raconte à soi-même pour survivre. ‘In A Poem Unlimited’ est probablement son cri de révolte le plus actuel et le plus individuellement partagé à ce jour.

Après ‘Mad As Hell’, le premier titre de l’album ‘Velvet 4 Sale’ est son deuxième single. La chanson est un dialogue idéologique entre deux femmes : l’une, implorant l’autre de se munir d’une arme à feu, présente la violence comme le seul moyen laissé aux femmes de se défendre contre les hommes et de les faire changer. U.S. Girls développe :

“Men are lucky women (and children) have yet to take up arms. And although I hope this never happens and I completely disagree that violence is ever effective, this very idea was ripe for a song.”

Le clip qui l’accompagne explore l’idée de la reconnaissance comme forme de châtiment, compensation plus puissante encore que la violence. Remy y joue un officier de police qui découvre qu’un collègue ayant battu sa femme s’en tire sans conséquence sous prétexte de « courtoisie professionnelle ». Par son regard fixe accusateur, elle parvient à bannir l’agresseur dans les dernières images de cette vidéo aussi provocatrice que percutante. Ce tableau frappant qui symbolise la force du témoignage nous ramène à l’idée sous-jacente de l’album : dans la lutte pour la répression des inégalités, la vérité et la reconnaissance sont nos armes les plus puissantes et les plus corrosives. Le travail de U.S. Girls sur cette vidéo comme sur l’album dans son ensemble illustre et cherche à inspirer la prise collective de ces armes morales.

Tracklisting : 

  • Velvet 4 Sale
  • Rage Of Plastics
  • Mad As Hell
  • Why Do I Lose My Voice When I Have Something To Say
  • Rosebud
  • Incidental Boogie
  • L-Over
  • Pearly Gates
  • Poem
  • Traviata
  • Time