THE NATIONAL I Am Easy To Find

Sortie le 17 mai 2019 en CD/LP/DL

___

Ecoutez/Pre-commandez

Après l’annonce de leur ‘Special Evening’, 5 événements se déroulant en avril à Paris, Londres, New-York, Toronto et Los Angeles, The National dévoilent la sortie de leur nouvel album ‘I Am Easy To Find’ pour le 17 mai sur 4AD. Ils en proposent aujourd’hui un premier extrait ‘You Had Your Soul With You’, avec la participation de Gail Ann Dorsey, collaboratrice de longue date de David Bowie. ‘I Am Easy To Find’ est le huitième album studio du groupe, suivant ‘Sleep Well Beast’ récompensé du Grammy du meilleur album de musique alternative en 2017 et en tête des classements partout dans le monde dès sa sortie. Un court-métrage éponyme inspiré de l’album l’accompagne, sa bande-originale composée par The National. Le film est réalisé par Mike Mills, nommé aux Oscars pour ’20th Century Women’ et ‘Beginners’ et a pour rôle principal Alicia Vikander, récompensée de l’Oscar du meilleur second rôle féminin en 2016.

Le 4 septembre 2017, le réalisateur Mike Mills envoie un mail à Matt Berninger pour se présenter. Très vite, le projet le plus ambitieux entrepris par The National en près de 20 ans de carrière nait, et meurt avec lui des projets de vacances bien méritées. Mike Mills, basé à Los Angeles, vient de terminer son troisième film, 20th Century Women et veut travailler avec un groupe sur… quelque chose. Une vidéo, peut-être. Berninger, déjà fan des films du réalisateur, accepte non seulement cette collaboration mais lui donne pour ainsi dire les clés du processus créatif de The National. Le résultat ? ‘I Am Easy To Find’, un film de 24 minutes de Mike Mills avec Alicia Vikander et ‘I Am Easy To Find’, un album de 68 minutes de The National. Les deux projets sont, selon Mike Mills : « Playfully hostile siblings that love to steal from each other« . Ils partagent leur musique, leur ADN, leurs mots, leurs dynamiques, leur vision sur ce que veut dire ‘être humain’ en 2019, mais n’ont pas forcément besoin l’un de l’autre. Le film se compose comme un morceau de musique, la musique est assemblée comme un film. Matt Berninger, point de focalisation naturel, est délibérément et drastiquement mis au second plan, mettant ainsi en avant des voix de femmes, toutes ou presque ayant été dans l’orbite du groupe depuis plusieurs années. Ces projets ne ressemblent à rien de ce que les artistes ont fait auparavant, et sont pourtant totalement en phase avec ce qu’ils ont créent tout au long de leurs carrières. 

L’album a été enregistré pour grande partie à Long Pond, Hudson Valley dans l’état de New York. Des sessions supplémentaires à Paris, Berlin, Cincinnati, Austin, Dublin, Brooklyn, etc. sont venues compléter l’album. Alors que le titre d’ouverture, ‘You Had Your Soul With You’, se déploie, le son si caractéristique de The National semble bien présent : la guitare éléctrique modifiée digitalement, la batterie battante, le bariton familier de Matt Berninger. Et la tension monte. A 2 minutes 15, la vraie nature de l’album ‘I Am Easy To Find’ se fait jour. Une acalmie s’accompagne de cordes qui s’élèvent, alors que la voix de Gail Ann Dorseyexplose, pas au second plan, ni comme une accroche, mais bel et bien pour prendre le morceau d’assaut. Dans d’autres titres, c’est la chanteuse-compositrice irlandaise Lisa Hanniganou Sharon Van Etten,Mina TindleKate Stables de This Is The Kit qui s’ajoutent aux arrangements choraux de l’album. Le Brooklyn Youth Chorus compte également parmi les collaborateurs. Cet assemblage de voix et de cordes, présent sur tous les titres et arrangé par Bryce Dessner à Paris, semble composer avec les tendances dramatiques de The National.